fbpx

A propos de la marque

Mon histoire

Enfant de France et d’Italie, j'ai grandi entre deux pays épris de beauté. Entre deux cultures pétries par le goût de l'art et des artisanats les plus raffinés, par le luxe de l'élégance...

Très tôt, j'ai arpenté les musées, courru les châteaux et les palais, absorbé les couleurs, les matières, les reliefs, les reflets. Les longues promenades dans les rues de Paris, de Vérone ou de Milan, ont ouvert mon esprit à l'architecture, à la richesse des décors, au design... et bien sûr, à la mode.

Les études terminées, j'ai décidé de créer ma propre ligne de maroquinerie. En commençant par la création de pochettes, de portefeuilles, de ceintures. Chaque pièce étant unique, personnalisée à la demande de mes premières clientes, avec toujours des couleurs et des harmonies différentes, parfois peintes à la main. Je m'amusais bien.

Des premiers pas qui m'ont amenés à faire le grand saut, mon objectif initial: dessiner des sacs à main. Ces sacs, je les voulais à la fois élégants, pratiques et bien pensés, mais surtout d'une qualité irréprochable qui leur permettrait de traverser le temps.

Et me voici, aujourd'hui, lancé dans cette passionnante aventure. Conduit par le désir de créer des accessoires qui rendent heureux et font rêver.

Les couleurs sont libres !

J'adore colorer un sac à main. Seuls ou assemblés, il faut que les coloris dégagent harmonie et plénitude.

La recherche des couleurs est un exercice à la fois intellectuel et esthétique. L’œil me guide, mais la personnalité des clientes m'inspire. Chacune d'entre elles doit s'y reconnaître. Entre une femme et un sac, la relation est quotidienne. Il faut qu'elle fonctionne !

Les essais sont interminables, j'ai un mal fou à les raccourcir. Ce travail est un bonheur.

Bien sûr, l'on pourrait se contenter des couleurs qui existent déjà. Mais la boîte de crayons la plus riche reste un moyen limité. Alors, je cherche de nouvelles nuances, impatient de découvrir celles qui s'exalteront l'une l'autre.

 

Sous un sac, un monde

L'art semble facile. Un claquement de doigts et le sac à main idéal apparait. Mais l'histoire est toute autre. Des heures et des journées passées à dessiner les croquis, trouver les formes les plus séduisantes, les plus beaux cuirs, la fermeture la plus sûre et, naturellement, les coloris les plus attrayants. Des cahiers entiers y passent, jusqu'à ce que vienne l'évidence.

Convaincu, je cours aux ateliers, pour confronter mes idées à la faisabilité. Le conseil des artisans m'est précieux. Alors, vient la fabrication. J'observe la mise au point des couleurs, la proportion des formes, je vérifie les prototypes. Le résultat? Un sac constitué de soixante-dix parties distinctes, du cuir de crocodile jusqu'à la doublure de veau ou agneau, en passant par les accessoires métalliques. Chaque pièce est unique. Sa création aura demandé jusqu'à cinq jours, selon le modèle demandé.

Et puis, finalement, le jour de livraison arrive. J'ai le cœur serré. Mon imagination si libre et insouciante sur le papier aura-t’elle pu trouver une juste forme dans la réalité ? Chaque fois qu'un nouveau sac me revient achevé, je mesure le chemin qui l'a mené vers moi. Le suivi est méticuleux, la perfection scrutée dans ses moindres détails. Tout est impeccable ? Très bien. Envoyez-la tout de suite à sa propriétaire !

Les artisans des rêves

Du premier dessin jusqu'à la cire finale, quinze personnes œuvrent à la réalisation du sac à main. Forts d'un savoir-faire séculaire et transmis de génération en génération, les artisans partagent avec moi leur expérience. Ce sont eux qui pointent les difficultés, comme par exemple, celle de doubler l'anse de manière à la rendre la plus confortable possible...

C'est un plaisir que de voir ces maîtres de l'art prendre en main mon projet et le réaliser au plus près de ce que j'en attendais. Dès que les peaux sont disposées sur les tables de travail, les gestes précis s'enchaînent. Ciseaux, poinçons, pinceaux, aiguilles et fils entament une véritable chorégraphie! Jusqu'au tableau final : le sac à main parfait.

Une tradition d'excellence qui ne vit que de l'amour voué par ces artisans à leur noble métier. Si chaque exemplaire est unique, c'est aussi par ce qu'il porte en lui un peu de leur âme, une part de leur cœur. Je leur serai toujours reconnaissant de cette énergie dévolue à la réalisation de mes rêves.

Le sac et ses bijoux

Puisque le luxe est dans les détails, il est bien évident que toutes les pièces constituant le sac doivent être ciselées avec la même attention. Ainsi les ferrures et les fermetures sont traitées comme de véritables bijoux.

Toutes font l'objet d'études techniques rigoureuses autant que de recherches artistiques. L'élaboration - des dessins jusqu'aux prototypes - est méticuleuse. Sans oublier que ces petits bijoux doivent être aussi, c'est primordial, d'utilisation pratique.

Mon travail, exigeant, ne s'arrête que quand les mécanismes de fermeture ou d'attache arrivent à leur point de perfection. Et c'est alors que le sac à main devient gardien de l'univers intime de sa propriétaire.

Ordini Speciali

Les Commandes Spéciales composent une collection de pièces uniques, qui ne suivent aucun code de style ni de saison. La règle exclusive est l'imagination.

Un temps d'amusement pour la cliente, d'expression libre et d'échange spontané avec Leo Camerini. De ces moments de qualité, nait la réalisation d'un modèle qu'elle sera la seule à posséder.

Renseignez-vous